Champasak & Wat Phu – 19 décembre

Tout fraîchement arrivé à Paksé sur les coups de 6 heures du matin, je remonte immédiatement dans un autre bus pour Champasak afin d’aller y voir la merveille de la région : le Wat Phu, un temple de l’époque khmer.

Je retrouve le Mékong que j’ai quitté plusieurs centaines de kilomètres plus tôt à Vientiane. Il n’a pas vraiment grossi.

Il n’a pas perdu en beauté par contre.

Le bac :)

Et nous voici au Wat Phu Champasak ! De loin, on ne voit pas grand chose. Le site monte en fait sur la colline.

On trouve des vestiges tout autour du temple principal. Un peu comme suite à une explosion.

Le temple principal et un peu bancal.

Il fait chaud. On croirait le sud de la France.

Je suis le seul à penser que la vache vient brouter cette branche ?

L’envers du décor de reconstitution. Il y a du boulot…

L’une des seules statues encore debout

 

Sacrément pentu.

Et voilà ! Vu d’en haut, vous aurez tout de suite reconnu les plans de construction khmers. Non ? Ah  bon !?

Moi cette gravure me dit que les Khmers étaient quand même plutôt des marrants !

C’est décidé, je ne demande plus à quelqu’un de me prendre en photo…

Et voici le kilomètre 31 où j’ai passé une partie de mon après-midi à faire du stop pour rentrer sur Paksé car je ne voulais pas passer la nuit à Champasak. Finalement, j’ai embarqué à bord d’un car très festif : rempli de Laotiens qui revenaient d’un séminaire de team building avec leur entreprise et qui passaient le temps du voyage en buvant et chantant des chants en laotiens. Arrivé à Paksé, 40 minutes plus tard, j’étais totalement saoul, j’avais chanté en lao et j’avais récupéré le numéro de deux employées… Sacré voyage !

Ah oui, c’est bientôt Noël…

Un commentaire ?

Votre email ne sera jamais publié ou partagé. Les champs obligatoires sont marqués *

*
*

Combien font 12 et 11 ?
Please leave these two fields as-is: