Mont Kinabalu – 13 novembre

On est venu à Bornéo principalement pour ça, alors c’est parti pour l’ascension du mont Kinabalu ! Le Kinabalu est le plus haut sommet du sud-est asiatique et culmine a 4095 mètres.

Je me suis acheté les chaussures de montagne locale. Baptisée Adidas Kampung, elle coûte près de… 2 euros !! Elles ont été simplement parfaites.

Vue du sommet depuis le point de départ.

Notre guide nous explique le chemin à parcourir : petite balade de 8,5 kilomètres avec 2500 mètres de dénivelé. Les refuges pour la nuit se trouve au kilomètre 6.

Chaque année se tient le Climbathon : une course qui consiste à monter ET descendre le Kinabalu le plus vite possible. Voici le tableau des records : impressionnant…


C’est parti pour la montée ! Beaucoup d’escaliers tout le long du chemin.

Première pause pas encore méritée.

Pause déjeuner (méritée celle-ci). Je porte les couleurs de la SMU.

Pendant la montée, on croise beaucoup de porteurs. Ils font chaque jour l’aller-retour jusqu’au refuge en portant du matériel (parfois plus de 50 kilos) pour quelques malheureux ringgits. Adria s’est essayé au chargement de l’un qui a bien rigolé en prenant alors Adria sur son dos.

On commence à passer au dessus des nuages.

Panoramique de ce qui nous attend.

Le slogan des parcs à Bornéo, j’aime bien :) Photo prise au niveau des refuges après 3 heures de montée (c’est foutu pour le record… mais à notre décharge, on a fait une pause déjeuner).

Notre chambre pour la nuit. Pour assister au lever de soleil, le départ vers le sommet est à 3 heures du matin. Du coup, on ira se coucher à 5 heures de l’après-midi…

Goûter/Dîner à 17 heures.

La température extérieure. Ça change de Singapour et ça rappelle l’été lillois (j’exagère à peine).

Un commentaire ?

Votre email ne sera jamais publié ou partagé. Les champs obligatoires sont marqués *

*
*

Combien font 14 et 14 ?
Please leave these two fields as-is: